Les prix de l’immobilier à Strasbourg quartier par quartier

Il y a 1 mois 77

Centre-ville : la valeur refuge

Appartements anciens : 4 000 – 7 800 €/m2

« L’Ellipse insulaire », avec sa cathédrale, ses vues sur l’Ill et tous ses commerces est une bulle pour les acquéreurs qui ne connaissent pas la crise. « Nous avons tellement de demandes qu’un nouveau bien se vend souvent en quelques minutes », note Alexandre Bourgard, de l’agence Immoval. L’hypercentre connaît des ventes records, comme ce pied-à-terre de 40 m2 quai des Pêcheurs, avec parquet en chevrons et moulures, à près de 7 800 €/m2. En plein cœur de la Petite-France, un joli 2-pièces rénové de 48 m2, avec terrasse donnant sur les canaux, s’est vendu autour de 6 000 €/m2. Mais un immeuble à rénover rue des Aveugles s’est aussi vendu à la découpe autour de 4 000 €/m2. Avec l’annulation du marché de Noël, et l’absence des 2 millions de touristes qu’il attire habituellement, les investisseurs qui misaient sur la rentabilité grâce aux plateformes de location ont réalisé une année quasi blanche, avant de remettre leurs biens à la location longue durée. Enfin un impact positif de la crise pour les hôteliers, et les locataires.

Krutenau : quartier en vogue

Appartements anciens : 3 500 – 4 600 €/m2

A deux pas du centre et des universités, le « quartier Latin » de Strasbourg, branché et animé, séduit principalement les investisseurs. Les prix y ont grimpé de 9 % en un an, et un 2-pièces entre 200 000 et 250 000 € s’y vend en moins d’une journée. Les belles maisons à colombages sur les quais séduisent aussi les

Pour lire les 85 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article