Les prix de l’immobilier à Paris, arrondissement par arrondissement

Il y a 6 mois 67

Un cœur bien accroché

Dans les quatre premiers arrondissements de la rive droite, regroupés sous le nom de Paris Centre, l’offre reste faible par rapport à la demande, même si celle-ci ne comprend plus provisoirement les étrangers, friands des abords des Tuileries et du Marais. Les prix se sont stabilisés depuis trois mois entre 12 000 et 13 500 €/m2. De la Concorde au Palais-Royal, « le caractère des immeubles reste recherché, malgré le grand nombre de petites surfaces sans ascenseur », note Nathalie Naccache, chez Keller Williams Fortis Immo. Le Sentier reste le moins cher mais monte en gamme, notamment du côté des Grands Boulevards. Vers Arts-et-Métiers, Turbigo et Réaumur-Sébastopol, le prix d’un bien à rénover tourne autour de 12 500 €/m2.

Le Marais reste une valeur en or, « entre 14 000 et 18 000 €/m2 pour les appartements de grand caractère », selon Martial Michaux, chez Emile Garcin. Vers la rue de Bretagne, « les valeurs restent élevées », constate Numa Privat, chez Junot. « Les biens dont les prix se maintiennent sont les appartements sans défaut ou les petites surfaces, précise Romaric Wargnier, chez Vaneau Marais. Mais les biens avec de réels défauts, au 1er étage, avec peu de volumes, un vis-à-vis, ou bruyants, voient ou vont voir leur prix baisser. » Le marché des petites surfaces se porte bien, car les investisseurs sont présents. « Les grands appartements se vendent moins facilement, la clientèle étrangère ayant disparu », note Emmanuel de Poulpiquet, chez Danie

Pour lire les 92 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article