Les prix de l’immobilier à Nancy, quartier par quartier

Il y a 1 mois 78

Même les professionnels en sont surpris : le marché immobilier nancéen fait preuve de résistance. « Sans doute en raison d’un effet rattrapage, les prix de l’immobilier résidentiel à Nancy et en périphérie restent fermes, constate Damien Gegout, notaire à Nancy. Depuis la fin du deuxième confinement, les transactions continuent de faire preuve de vitalité à la fois chez les primo-accédants, souvent aidés financièrement par leurs parents, les secundo-accédants en quête d’une surface plus grande et d’un extérieur, et les investisseurs privés intéressés par l’ancien comme par le neuf. »

Selon les derniers chiffres de la chambre des notaires, le prix moyen au mètre carré des appartements à Nancy intra-muros s’élève à 2 050 € (+ 6,3 % sur un an). « La crise sanitaire accélère les mouvements. Les locataires aux revenus stables préfèrent acquérir un appartement avec balcon. Les jeunes couples ont tendance à privilégier des maisons en périphérie immédiate de Nancy. Les familles sont tentées de délaisser le centre-ville pour s’offrir une maison spacieuse avec jardin dans l’agglomération », constate Jean-Marc Ostermann, à la tête de l’agence Orpi Stanislas.

Avec 47 000 étudiants, la deuxième ville du Grand Est figure parmi les plus grands centres universitaires de France. Aussi les bailleurs achètent-ils des petites surfaces près des pôles d’enseignement du Grand Nancy. Récemment un immeuble de bureaux de 2 000 m2, situé à proximité du CHU de Vandœuvre-lès-Nancy, a été transformé en ré

Pour lire les 77 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article