Les prix de l’immobilier à Montpellier et dans ses environs

Il y a 1 semaine 20

Port_Marianne : résolument citadin

Appartements récents : 4 000 € - 6 000 €/m2

Ce quartier très récent de la nouvelle ville connaît toujours le même engouement, auprès des nouveaux arrivants en particulier. Mais, pour se loger ici, mieux vaut disposer de budgets conséquents. « Il y a peu de biens à la revente, les candidats doivent réagir très vite et c’est parfois la foire d’empoigne », annonce Brice Vilalta, city manager de Mon Chasseur Immo. Les F3, très demandés, peuvent partir dans la journée. « Un 60-m2 se revend sans difficulté 4 000 €/m2, les plus beaux pouvant dépasser 5 000 €/m2 », indique cet agent. Cadre dans l’agroalimentaire, Cécile, une trentenaire venue de Paris, vient d’acheter un 3-pièces de 63 m2 avec une grande terrasse pour 280 000 €. « L’étage est élevé, l’exposition très bonne et il y a ici une vraie vie citadine, je n’aurais pas voulu d’un autre quartier », explique-t-elle. Les studios autour de 110 000 € se vendent sans délai. « Tout se loue très bien », constate Brice Vilalta. Un F2 coûte 700 €/mois et un F3 entre 800 € et 900 €/mois, selon l’exposition. Les mêmes prix sont pratiqués à Parc-Marianne, juste à côté. Il faut aller quartier de la Lironde, une ZAC plus ancienne, à cinq minutes, pour trouver des petits F3 vendus autour de 200 000 €.

Ecusson : des prix fous

Appartements anciens : 2 500 € - 5 000 €/m2

Le centre historique, totalement piéton, a ses inconditionnels. Bien qu’à prix fort, il reste une valeur sûre et son marché immobilier y est donc t

Pour lire les 88 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article