La Grande-Motte, Sète, Cap-d’Agde… Sur le littoral de l’Hérault, la pierre s’emballe

Il y a 1 semaine 17

L’attrait pour La Grande-Motte ne faiblit pas, mais la crise sanitaire rend beaucoup de propriétaires attentistes. Le marché, très tendu, se fait à prix toujours plus élevés, les acheteurs se décident vite, et c’est nouveau. « Dans le centre-ville, un appartement sans vue remarquable se vend 4 500 €/m2, mais des négociations peuvent parfois avoir lieu », observe Stéphanie Bezine, gérante de l’agence Aigue Marine Immobilier.

A 25 ans, Isabelle, aide-soignante, vient de proposer 104 000 € pour un studio de 24 m2 affiché à 110 000 €. Elle l’achètera cependant même si sa négociation n’est pas acceptée. Le mètre carré avec une belle vue sur la mer peut dépasser 6 500 €. Les logements plus grands, de 70 m2 ou plus avec une grande terrasse, sont assez rares et coûtent « entre 380 000 et 500 000 € », selon Stéphanie Bezine.

A la Petite-Motte, quartier à l’ouest du centre-ville, on trouve toutefois mo

Pour lire les 75 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article