L'hôtel de luxe sur l'île privée de Berder en Bretagne ne verra pas le jour

Il y a 2 semaines 43

Vue aérienne du Golfe du Morbihan

Vue aérienne du Golfe du Morbihan

Vue aérienne du Golfe du Morbihan (©Marcel Mochet - AFP)

Lundi, le tribunal administratif de Rennes a annulé partiellement le plan local d'urbanisme (PLU) de la commune de Larmor-Baden (Morbihan), suspendant ainsi le projet hôtelier. Le président du groupe immobilier "a pris acte que le projet hôtelier ne se fera pas. Il étudie les options sur l'avenir de l'île".

(BFM Immo) - Le président du groupe immobilier Giboire a abandonné un projet controversé d'hôtel de luxe sur l'île privée de Berder, dans le Golfe du Morbihan, après un jugement du tribunal administratif de Rennes, a annoncé mardi le groupe à l'AFP. "Michel Giboire a pris acte que le projet hôtelier ne se fera pas. Il étudie les options sur l'avenir de l'île", a indiqué une porte-parole du groupe.

>> Partenariat BFM Immo : Trouvez le meilleur taux pour votre assurance emprunteur avec notre comparateur gratuit

Lundi, le tribunal administratif de Rennes a annulé partiellement le plan local d'urbanisme (PLU) de la commune de Larmor-Baden (Morbihan), suspendant ainsi le projet hôtelier. "C'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui avaient conscience des graves menaces que faisait peser ce projet sur cette île emblématique", s'est réjouie l'association Berder Ensemble, dans un communiqué, critiquant "un projet d'aménagement absurde et disproportionné sur cette île préservée".

Hôtel 4 étoiles de 80 chambres, avec piscine, restaurant et une centaine de places de parking

Le groupe immobilier, qui a acheté l'île de 23 hectares en 2016, prévoyait d'y construire un hôtel 4 étoiles de 80 chambres, avec piscine, restaurant et une centaine de places de parking. Le tout pour un investissement "de l'ordre 30 à 40 millions d'euros", selon une interview de Michel Giboire au quotidien Ouest-France. Dans un jugement du 12 juillet, le tribunal de Rennes a annulé certaines dispositions du PLU, approuvé en conseil municipal le 4 juin 2018. Le plan d'urbanisme est notamment annulé en ce qu'il permet "une extension non limitée de l'urbanisation dans les espaces proches du rivage" ou qu'il "autorise l'extension des constructions existantes sans exiger qu'il s'agisse exclusivement de bâtiments d'habitation", selon le jugement consulté par l'AFP.

Le tribunal souligne en effet que "l'île de Berder est identifiée comme un espace présumé remarquable" et "a été recensée comme étant un réservoir de biodiversité". Elle est notamment située "à l'intérieur du périmètre du site inscrit du Golfe du Morbihan" et "d'un site Natura 2000". "Compte tenu de ses richesses écologiques, l'île de Berder doit être regardée comme un espace remarquable", estime la juridiction. Or, les "extensions des constructions existantes à hauteur de 30%", prévues par le PLU, ne sont pas compatibles "avec les différents objectifs de protection des espaces naturels identifiés et applicables sur ce site".

Accessible par une chaussée submersible, l'île est très fréquentée par les promeneurs et une pétition contre le projet avait réuni plusieurs milliers de signatures. Plusieurs manifestations d'opposants et de partisans au projet avaient rassemblé quelques centaines de personnes.

Avec AFP

D. L. - ©2021 BFM Immo

Lire la Suite de l'Article