Immobilier : Paris baisse, le reste de l'Ile-de-France grimpe

Il y a 1 mois 48

Publié le 1 avr. 2021 à 6:45Mis à jour le 1 avr. 2021 à 7:07

Avec le retour des beaux jours, la banlieue parisienne continue d'exercer son pouvoir d'attraction. C'est ce que montre l'augmentation continue des prix en petite et en grande couronne parisienne. Ils ont grimpé de respectivement 0,3 % et 0,4 % en un mois, au 1er avril, selon les chiffres de l'indice des prix de l'immobilier (IPI) Meilleurs Agents - Les Echos. A l'inverse, les prix de Paris intra-muros reculent pour le huitième mois consécutif , de 0,5 % en mars et 1,3 % depuis janvier.

Dans l'ensemble, les prix ont grimpé dans tous les départements franciliens ces derniers mois. Ceux où la hausse est la plus forte sont l'Essonne (+ 0,8 % depuis le 1er février, + 3,8 % depuis un an), le Val-d'Oise (+ 0,9 %, + 3,7 %), la Seine-Saint-Denis (+1 %, + 3,6 %), la Seine-et-Marne (+ 1,1 %, + 3,4 %), et le Val-de-Marne (+ 0,7 %, + 3 %). Ceux dont les prix ont le moins grimpé sont là où ils étaient déjà les plus élevés. Dans les Yvelines, les prix n'ont pris que 0,2 % en deux mois et 1,4 % en un an, et dans les Hauts-de-Seine, 0,4 % et 2,3 %.

Lire la Suite de l'Article