Geoxia en redressement judiciaire, les constructeurs inquiets

Il y a 2 semaines 83

Par Virginie Grolleau le 12.06.2022 à 11h02 Lecture 2 min. Abonnés

Placé en redressement judiciaire, le groupe Geoxia attend un repreneur. Les constructeurs de maisons individuelles s'inquiètent face au manque de matériaux, à l'inflation et aux difficultés de recrutement. 

29613_1731289_k2_k1_3978605.jpg

Chantier d'une maison Phénix à Aix-en-Provence. En attendant le dépôt des offres des repreneurs, le 10 juin, les 1 800 chantiers en cours de la marque sont à l'arrêt.

P. Rousseau/Cit'Images

Pour des centaines de familles, le rêve de maison avec jardin tourne au cauchemar: leur constructeur Geoxia (1.150 salariés et 252 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021), connu depuis des décennies pour ses Maisons Phénix, l'une des cinq marques du groupe, a été placé en redressement judiciaire le 24 mai. En attendant le dépôt des offres des repreneurs, le 10 juin, dont les noms n'ont pas encore été communiqués, les quelque 1.800 chantiers en cours sont à l'arrêt. Le groupe spécialisé dans les maisons à prix abordable dénonce les effets cumulés du refus d'un prêt garanti par l'Etat alors que l'entreprise "y était éligible", "la crispation des relations avec les assureurs", la "désorganisation de la chaîne logistique, qui a touché tous les acteurs" et la hausse "du coût des matières premières et l'inflation des prix de l'énergie début 2022". Toutefois, "il faut dire que le groupe n'allait pas très bien depuis longtemps, nuance un professionnel. Et leur organisation, avec une usine en propre et l'impossibilité de recourir à des sous-traitants, les pénalise".

Lire aussiImmobilier : ce qui change cette année

Annonces légales

Notre rubrique Immobilier

Lire la Suite de l'Article