Dans le Lot-et-Garonne, la vie de village séduit les acquéreurs

Il y a 1 mois 58

L’engouement pour l’immobilier s’est accéléré avec le double effet confinement et télétravail. Selon Laetitia Dalché, directrice de deux agences dans ce secteur, « les acheteurs ont de plus en plus besoin d’être bien chez eux car ils ont intégré le risque de pandémies dans les années à venir ». Le centre-ville d’Agen est très apprécié pour sa proximité avec les écoles. Les résidences récentes offrent des appartements rénovés autour de 2 000 €/m2. Un 70-m2 avec cour vient de se vendre 150 000 €. Les belles maisons bourgeoises se négocient à partir de 400 000 € lorsqu’elles nécessitent une rénovation.

En périphérie, les maisons anciennes valent de 500 à 1 500 €/m2, selon l’état bien sûr. Et les villas en lotissements de moins de 20 ans sont à 2 000 €/m2. Même tarif dans les secteurs de Brax ou Colayrac-Saint-Cirq, où les projets de développement vont

Pour lire les 75 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article