Ces villes de la petite couronne parisienne où il fait bon vivre

Il y a 6 mois 69

Hauts-de-Seine : de la nature à foison

La ville de Clichy compte 45 hectares d’espaces verts. Tout le monde raffole des allées Gambetta, cette promenade urbaine qui relie la place des Martyrs, avec son jardin à la française et ses marronniers, au parc Roger-Salengro, 27 000 m2 de l’ex-propriété de la veuve de Léo Delibes. Dans ces secteurs, le prix du mètre carré varie de 7 200 € à plus de 9 000 €. « Dans le nord, vers la Seine, à la limite de Levallois, le quartier autour du parc des Impressionnistes évolue grâce aux programmes neufs », observe Cécile Le Scouarnec, directrice de l’Agence des Allées. En entrée de ville, le parc Bich, inauguré en 2013 sur l’ancien site de l’entreprise Bic, déploie 1 hectare de verdure. De l’autre côté de la Seine, Colombes, qui dispose d’une coulée verte d’un kilomètre, de la gare à la station des Vallées, offre une vraie variété de maisons, autour de 1 million d’euros, et d’appartements avec extérieur, à 7 000 €/m2 en moyenne.

Nanterre aussi a son Central Park ! Le parc André-Malraux constitue un poumon vert de 25 hectares au pied des tours de la Défense. Il a d’ailleurs été réalisé grâce aux déblais de leur chantier. Dans ce secteur, un appartement avec vue frise les 6 000 €/m2. Le long de la Seine, on trouve pour 5 000 à 5 500 €/m2 des logements proches du parc du Chemin-de-l’Ile, dont l’aménagement est récent. « Il a dynamisé le quartier pavillonnaire adjacent, situé à 5 minutes de la gare », note Thomas Bertin, chez Laforêt. Les maisons s’y

Pour lire les 91 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article