A Lille, la pierre plus chère que jamais

Il y a 1 semaine 28

En ce début d’année, Lille continue d’afficher un marché immobilier dynamique. Les confinements et les périodes de couvre-feu n’ont pas entamé l’appétit des acheteurs. D’après MeilleursAgents.com, dans l’ancien, les prix des appartements et des maisons ont respectivement progressé en un an de 8,1 %, à 3 410 €/m2, et de 9,1 %, à 3 780 €/m2, en moyenne. Sur cinq ans, la capitale du Nord affiche des valeurs en hausse de 20,2 % pour les appartements et de 17,3 % pour l’habitat individuel. « On n’a jamais vendu aussi cher à Lille intra-muros », signale Arthur Goerens, de l’agence Seize Immobilier.

Les prix de l’immobilier à Lille et dans ses environs

« Cette offre insuffisante alimente la montée des prix », poursuit David Lambert, de la chambre des notaires du Nord-Pas-de-Calais. « Nous fonctionnons en flux tendu et vendons parfois sans même avoir besoin de passer une annonce. Dès que nous avons un bien en mandat et qu’il est proposé au juste prix, la consultation de notre portefeuille d’acheteurs suffit à boucler la transaction en quelques jours, voire en quelques semaines. A ce rythme, nous n’avons pas le temps de reconstituer notre stock », reconnaît David Guibert, de l’agence Stéphane Plaza Immobilier Lille Hellemmes. Ce dynamisme se constate dans les délais de vente. « Certains biens situés dans les secteurs prisés du Vieux-Lille ou du centre sont mis en vente le matin et trouvent preneur l’après-midi », affirme Salah Kouathé, responsable des ventes Nord et Artois chez Sergic.

E

Pour lire les 81 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article