« Real estate porn » : que penser des gens qui multiplient les alertes immobilières ?

Il y a 1 mois 63

L'Obs avec Rue89

Notre époque Je m'abonne pour 1€ le premier mois

Ils rêvent devant les annonces des agences, multiplient les alertes sur Seloger.com et visitent des biens qu’ils ne pourront jamais acheter. Faut-il les envoyer chez le psy ou bien admettre que nous sommes comme eux ?

Temps de lecture 0 min

Pour lire la suite de cet article et accéder
à l’intégralité de nos contenus.

Je teste sans engagement

ou Profitez de l'offre 1€
pour 3 mois
avec Google

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Paiement sécurisé Sans engagement Accès au service client

Déjà abonné ? Connectez-vous

Les plus lus

« Real estate porn » : que penser des gens qui multiplient les alertes immobilières ?

Dans la même rubrique

La plainte de Jeanne violée à 19 ans : « Ils me traitent de menteuse, se vantent d’être les meilleurs enquêteurs »

Fanny, victime d’inceste : « Tous les soirs, dès que la lumière s’éteignait, j’avais peur qu’il vienne »

« Le CPE nous annonce que mon fils a perdu connaissance » : quatre parents racontent le harcèlement scolaire vécu par leur enfant

En kiosque

Lire la Suite de l'Article