Immobilier : la Banque de France durcit les conditions des crédits

Il y a 1 jour 8

Obtenir un emprunt pour acquérir un bien immobilier pourrait devenir compliqué pour certains Français. La Banque de France demande aux établissements bancaires de durcir les conditions d’accès afin de limiter l’endettement.

FRANCE 3

Obtenir un crédit immobilier n'était pas chose aisée, ce le sera encore moins à compter de l'été. Après cinq mois de négociations, Aurélia Souverain, maman de trois enfants, a obtenu un prêt de 190 000 euros pour l’achat d’une maison, avec un CDI et un salaire pourtant supérieur à 2 500 euros nets. "A l’époque où je m’étais engagée dans ce type de démarche, bien sept établissements financiers ont refusé", explique cette dernière. 

Les règles se durciront encore dès l’été 2021 : plus d’emprunt sur plus de 25 ans, et interdiction de dépasser 35% d’endettement. L’assurance de prêt sera également prise en compte pour le calcul de l’endettement. Pour Maël Bernier, porte-parole de meilleurtaux.com, "augmenter les contraintes d’accès au crédit" empêchera les ménages précaires d’acheter. 

Pour se donner le maximum de chance, le journaliste David Boéri, présent sur le plateau du 19/20 lundi 22 février, explique qu'il faut dans un premier temps "préparer soigneusement son budget, en présentant un compte courant sans découvert", et montrer "une épargne mensuelle, même si c’est une toute petite somme". Concernant le crédit, le journaliste conseille de "rembourser [les] anciens emprunts" afin de "limiter au maximum les charges mensuelles". Au sujet des assurances, il rappelle que "la loi permet de faire jouer la concurrence" et qu’il est possible de s’adresser à une autre compagnie que celle de la banque pour "obtenir les mêmes garanties en diminuant" sa facture. Enfin, pour l’apport, comptez "au moins 10% du montant total du crédit". 

Le bâtiment de la Banque de France, à Paris, le 6 décembre 2020. Le bâtiment de la Banque de France, à Paris, le 6 décembre 2020.  (MANUEL COHEN / AFP)
Lire la Suite de l'Article