Fin des coupures d'électricité pour impayés : une association de consommateurs appelle les fournisseurs alternatifs à emboîter le pas d'EDF

Il y a 2 semaines 33

Après l'annonce d'EDF, Jean-Yves Mano, président de l'association CLCV demande, vendredi sur franceinfo, la fin des coupures de courant en cas d'impayés aux autres fournisseurs d'électricité avant la fin de la trêve hivernale.  

Article rédigé par

Publié le 12/11/2021 13:48

Temps de lecture : 1 min.

Jean-Yves Mano, président de l’association Consommation, Logement et Cadre de Vie (CLCV), a appelé vendredi 12 novembre sur franceinfo, les fournisseurs alternatifs d'electricité à emboîter le pas d'EDF qui a annoncé la fin de l'arrêt des coupures d'électricité pour impayés : "Nous attendons de leur part une annonce de non coupure d'électricité systématique à partir du mois d'avril [fin de la trêve hivernale]", a-t-il déclaré.

À la place de ces coupures, EDF prévoit de réduire la puissance électrique fournie aux clients en difficulté de façon à garantir un service minimum. "Quand on distribue un produit essentiel, qu'on prenne des mesures de solidarité me semble absolument indispensable", dit-il.

"Il est impensable dans notre pays d'avoir des familles sans électricité, un besoin essentiel. Et le fait de ne pas couper, au nom d'EDF, c'est la reconnaissance du besoin essentiel de l'électricité."

Jean-Yves Mano, président de l'association CLCV

à franceinfo

Jean-Yves Mano a lancé un message aux fournisseurs alternatifs : "On ne peut pas bénéficier de tarifs extrêmement favorables de l'électricité nucléaire pour aller piquer des clients à EDF pendant des mois et des mois et des années, et ne pas avoir un retour potentiel de solidarité entre l'ensemble de la population et pour les personnes les plus précaires", affirme-t-il.

Selon lui, la décision d'EDF "ne peut pas être provisoire. On ne comprendrait pas un retour en arrière."

actualités analyses vidéos

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mal-logement
Lire la Suite de l'Article