Dans la Manche, les petites villes de l’arrière-côte retrouvent un attrait immobilier inattendu

Il y a 3 mois 131
L'Obs Immobilier Je m'abonne pour 1€ le premier mois
Barneville-Carteret, dans la Manche. (STEPHANE OUZOUNOFF/PHOTONONSTOP VIA AFP) Barneville-Carteret, dans la Manche. (STEPHANE OUZOUNOFF/PHOTONONSTOP VIA AFP)

Comme ses paysages, l’immobilier dans le Cotentin est très diversifié. Son littoral est devenu trop cher mais de belles maisons se cachent encore à quelques encablures des côtes.

Temps de lecture 2 min

De bonnes affaires à Granville ? Hanadi El Hage Sleiman, notaire dans la Monaco du Nord, n’y croit pas : « La ville est victime de son succès, avec son terminus pour Montparnasse, son archipel des îles Chausey et ses nombreuses boutiques. Les communes périphériques sont aussi touchées par ce phénomène de recherche accrue, et certaines personnes en profitent pour revendre des biens récemment achetés. » Comme cette maison acquise en 2019 pour 190 000 € et revendue récemment 310 000 €.

« Ceux qui achètent trop cher auront du mal à revendre au même prix », prévient la notaire. Le prix du mètre carré y oscille entre 1 400 et 5 400 €. Les villas sur la mer se vendent par le bouche-à-oreille, celles proposées dans les agences sont souvent surévaluées. Pour acquérir un 2-pièces à Granville, il faut débourser a minima 150 000 €. Pour une villa en front de mer, c’est

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir. Déjà abonné ? Connectez-vous

Je teste sans engagement

ou Profitez de l'offre 1€ pour 3 mois avec Google

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Les plus lus

Rechercher dans les annonces

Dans la même rubrique

Calculette des loyers

30 critères pour calculer avec précision la valeur de votre appartement ou de votre maison

En kiosque

Lire la Suite de l'Article