Ces meubles et équipements qui doivent nous permettre de mieux travailler

Il y a 2 semaines 33

Puisqu’il est de plus en plus courant de travailler au moins partiellement depuis son domicile, il est devenu normal que les bureaux reprennent de plus en plus les codes de la maison. On y retrouve des cuisines, des coins salons, du mobilier élégant et confortable. Architectes d’intérieur et éditeurs de meubles se sont également adaptés pour offrir de nouvelles configurations qui répondent à des travailleurs nomades qui ont la bougeotte et ne supportent pas de rester assis au même endroit ou dans la même position. Et surtout, ces équipements doivent permettre de mieux travailler ensemble, de stimuler la coopération, ce qui ne peut être fait à distance.

» LIRE AUSSI - Quand le bureau se fait désirable pour attirer les salariés

«Pendant des années, la tendance a été de décloisonner les bureaux pour créer de grands open spaces avec une alternance de bureaux bench et d’armoires, rappelle Julien Diard, fondateur de Moore design, société spécialisée dans l’aménagement d’espaces de travail et hôteliers. Maintenant, il s’agit de casser ce côté très linéaire avec des espaces plus arrondis et permettant de multiples configurations. C’est ce qui explique le succès d’un de nos ensembles de bureaux avec des lignes originales, l’intégration d’une banquette et un arbre au milieu. Les utilisateurs ne sont pas serrés côte à côte et l’aspect végétal apporte une touche zen.»

Des espaces inspirants et durables

Du côté de Metafore, un tiers lieu parisien lancé par Maxime Besson-Vivenzi et Romain Magri, deux anciens de WeWork, on mise également beaucoup sur la décoration et le mobilier (en plus de la restauration) pour fidéliser la clientèle. L’aménagement signé par le studio RMGB doit contribuer à créer des espaces «inspirants et durables». Les meubles élégants se fondent parfaitement dans l’immeuble haussmannien de la rue de la Boétie (Paris 8e) qui les accueille et se prêtent aussi bien à une utilisation dans un cadre de restauration (à l’heure du repas ou en mode lounge) que comme espace de travail.

Quant à Comet Meetings, enseigne dévolue à l’organisation de réunions et séminaires efficaces, on y a développé quelques équipements spécifiques. C’est notamment le cas du «garage à smartphones», un petit rangement (voir diaporama) pour stocker les téléphones des participants tout en les rechargeant ou encore de la «console créativité». Ce meuble bas a été dessiné pour ranger le matériel technique (papeterie de réunion mais aussi équipement de vidéoconférence, sono, micro) et gérer le bon fonctionnement de la réunion (tablette pour contrôler la projection, la lumière de la salle, ou encore la clim’).

Connectique problématique

Du côté des tendances lourdes, les gradins ont la cote. On les retrouve partout, basique en bois avec quelques coussins ou plus moelleux mais souvent avec la connectique destinée à brancher des appareils nomades. «Le «plug and play» est de plus en plus réclamé, admet Julien Diard mais il est difficile de savoir quel type de prise adopter. Heureusement les choses pourraient se faciliter maintenant qu’Apple utilise l’USB-C.» Les bureaux et postes de travail avec différentes assises et hauteurs se multiplient eux aussi. «Il reste encore du travail de ce côté-là, car contrairement aux Scandinaves, l’adaptation et l’ergonomie du poste de travail ne font pas partie de nos habitudes culturelles, tempère Julien Diard. Beaucoup y viennent quand ils ont des soucis de dos mais les choses évoluent du côté des jeunes générations et des startupers.»

Parmi les phénomènes accélérés par la crise sanitaire, les espaces extérieurs sont plus recherchés que jamais, au bureau comme à la maison. Et bonne nouvelle, le progrès des matériaux aidant, on n’est plus condamné aux chaises et canapés extérieurs rigides. Des coussins mœlleux extérieurs couverts de tissu déperlant font leur apparition. Plus surprenante, cette tendance repérée par Moore Design. Pour les salariés nomades que ce soit en flex-office ou entre domicile et bureau, la société a décliné une collection de sacs à dos, sac en bandoulière et tote bag qui ne porte aucune mention de l’entreprise du salarié mais permet de transporter avec confort et élégance son ordinateur, ses câbles et documents.

Lire la Suite de l'Article